« La demande de protection par brevet ne cesse de croître, ce qui signifie que les inventeurs et les entreprises considèrent l’Europe comme un marché technologique attrayant et important », a déclaré António Campinos, président de l’OEB (office européen des brevets, Munich).

Environ 15% de tous les brevets déposés en Europe l’année dernière provenaient d’Allemagne. L’Allemagne se place ainsi en deuxième position derrière les États-Unis (25 %). La France représente 6 % de l’ensemble des brevets, le Royaume-Uni 3%, tout comme l’Italie.

Voici le classement des entreprises allemandes ayant déposé le plus grand nombre de brevets (par ordre décroissant):

Robert Bosch GmbH, Schaeffler Technologies Ag & Co. KG, Ford Global Technologies LLC, Bayerische Motoren Werke AG, Daimler AG, Audi AG, ZF Friedrichshafen AG, Volkswagen AG, Siemens AG…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *